Présentation

Dimanche 5 juillet 7 05 /07 /Juil 22:49
Quel journée ! Tout d'abord, en fin de matinée, mon compère que je rencontre parfois, me contacte par MSN. Le dialogue est du genre:
- Tu fais quoi cet après-midi ?
- Rien. Et toi ?
- Rien non plus. Si on le faisait ensemble ?
- OK."
En début d'après-midi, j'ai donc été chez lui; Comme souvent, on s'ent sucé l'un l'autre. J'ai eu un peu de mal à démarrer. L'érection a été longue à venir. S'il m'a fait jouir pratiquement dans ces mains, je n'ai pas pu lui rendre la pareil. J'en suis un peu désolé. J'avais pourtant mis un jock-strap, histoire de rigoler. Et puis, ça se justifiait aux vues des températures.
Pour tout dire, j'avais dans l'idée de me faire enculer par lui. Depuis mes blessures au cul, je ne me suis pas fait enculé, et je pensais que je ne pouvais le faire qu'avec quelqu'un de confiance, pour pouvoir l'arrêter si je ne sentais pas. Mais ce Dimanche, je ne lui ai pas demander. Je ne le sentais pas, avec cette chaleur...
Après une petite douche, je suis rentré chez moi et j'ai fait une petite sieste... J'ai été reveillé par un SMS du couple avec un grand black. Il me demandait si je pouvais venir tout de suite. J'ai hésité un petit peu, et puis je me suis lancé.
J'arrive chez eux, on discute assez peu... Ils rigolent de mon jock-strap. On se caresse, et on se lance. Finalement, je bande comme il faut, et je suis toujours aussi impressioné par sa queue. Elle me glisse à l'oreille: "je veux que tu l'encules". Une capote et du gel plus tard, je suis derrière lui, et là, patatra. Un peu comme cap'tain caverne (que de souvenir ), j'ai eu des ratés. Dur, mou, dur, mou... On a changé les positions, mais rien n'y fait.
On met de côté, on s'occupe un peu plus de madame, et il s'arrange pour être sur mon dos. Il me dit: "je vais te prendre". Je dis non, il insiste un peu en disant "je vais pas y aller à fond"; Comme j'ai merdé avant, je me laisse faire. Il a été d'une délicatesse exemplaire. J'ai essayé de rester de le plus détentu possible, mais ce fut délicat. J'ai pratiquement jouit (ça veut pas dire éjaculer ) J'ai bien entendu débandé. Je suis assez normal dans ce domaine. Lui est un des rares (je n'en connais qu'un autre) qui bande quand on l'encule. Cela a été très doux et lent, essentielement parce que j'étais debout sur les freins. (Comme il m'a dit après, "Je sais être sauvage si on veux. Mais sinon, je peux être doux")
Quand j'ai dit stop, il est sorti doucement, mais il lui en fallait plus. Il a demandé à madame d'enlever son string pour qu'il l'encule. J'ai rebandé finalement assez rapidement pour me faire sucer par elle. Il a jouit dans son cul. Elle a continué à me pomper le dard encore après. Mais plus de jus, rien n'y fit.
Quand je suis sorti, je tenais à peine sur mes jambes. Ce fut si intense, et surtout nous nous sommes mis dans de tel position, qu'elles flageolaient.
Je crois que j'ai bien chargé la mule. Je vais attendre un peu avant de recommencer, ne serait-ce que pour voir comment mon cul a encaissé le choc.
Par Alix - Publié dans : Rencontres avec couple - Communauté : Trio et partouze bisex
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés