Présentation

Samedi 15 août 6 15 /08 /Août 09:03
Je suis revenu dans la pollution et le stresse parisien après une semaine passé dans un petit coin de nature. J'avais prévu de vous faire des articles quotidiens de mon séjour, mais finalement, tel un "twist" en fin de film, j'ai découvert le dernier jour la vrai nature du lieu.
Donc plutôt que de me lancer dans une chronique sans grand intérêt, je me contenterais de quelques conseils et opinions.
Commençons par le commencement. Il s'agit d'un camping nudiste et libertin qui ce situe dans le Gard. Il se trouve au fond d'une gorge d'une rivière, ce qui le met à l'abri des regards indiscrets. J'utilise le mot nudiste à dessein, car on  est bien loin du concept romantique de l'Homme nu dans la nature, que porte le mot naturiste, d'autant qu'il est interdit aux mineurs. Pour se faire, c'est une association qui gère les membres, permettant ainsi d'éjecter les casses-pieds.
Pour ce qui de la qualité du camping brute, je dirais moyenne, mais je rappelle que je n'ai pas fait de camping depuis 25 ans. Aussi, je ne suis pas sûr que mes critères de qualité soient très à la page. L'hygiène est correct, sans plus, malgré tous les efforts fait. En fait, les infrastructures (sanitaires, accueil, ...) sont assez anciens. Cependant, le bar est tout neuf.
Mais tout le charme résulte de l'esprit du lieu. En fait, aucune restriction pudique n'existe, hormis sur la grève. Il y a sur la rivière passant à côté, une grève où l'on peut faire bronzette, mais on est alors au vu et au su de tous, y compris ceux qui navigue en kayak ou ceux cheminant dans la montagne. Et donc, conformément aux lois sur l'exhibitionnisme, tous actes sexuels y est proscrit. Hormis cette exception, vous pouvez baiser où vous voulez. Dans votre caravane, ou dehors, la nuit, le jour, à plusieurs,...
Le point d'orgue étant à mon avis le soir, au bar restaurant dancefloor. Certains couples badinent déjà à l'entrée du repas, mais surtout sur la piste de danse, des tenues excentriques se succèdent. Certaines femmes sont mêmes à mon avis plus qu'à poil. Comprenez qu'elles sont plus excitantes que si elles étaient nues. D'autres pas. Certains hommes font aussi un effort. Sur le dancefloor, certains couples font pratiquement l'amour ensemble, et des femmes sont délicieusement belles.
Pour conclure, je dirais:
  • Si vous êtes un couple
    • Si vous avez des enfants, il existe une solution qui consiste à aller dans le camping naturistes traditionnel voisin, et à la nuit tombé, d'aller rejoindre discrètement le camping libertin. Problème, les enfants sont sans surveillance la nuit. Mais j'ai pas mieux.
    • Si vous êtes débutants dans le libertinage, ça risque d'être un peu trop pour commencer. Je suggère que vous commenciez par un club, ou Internet.
    • Si vous êtes expérimentés, c'est à connaître. Il faut goûter pour apprécier, mais soyez tolérant, tous les styles sont représentés.
    • Si vous êtes expérimentés, que vous êtes ouvert d'esprit, et que madame est bi, qu'est-ce que vous faites là, vous devriez déjà être parti ou en train de réservé pour l'année prochaine ! Vous allez vous éclater, croyez-moi. Mon conseil toutefois, révisez l'allemand et le néerlandais, à défaut l'anglais, ça augmentera vos possibilités. Mais après tout, une caresse n'a pas besoin de traduction
  • Si vous êtes un homme
    • Si vous êtes bien foutu, si vous avez bonne esprit (c'est à dire que toutes les libertines ne sont pas des putes gratuites et que vous n'êtes pas là-bas pour vous vider les balloches), et le courage de participer, allez-y, mais commencez par apprendre les règles auprès des gens autour. L'observation n'est pas forcément suffisante.
    • Les autres, dégagez. Les voyeurs, les branleurs, les petits cons, les vieux ventripotents,... ne perdez pas votre temps (et le notre) et votre argent, ne venez pas. Il y en a déjà assez qui viennent spontanément. De tout façon, vous n"y trouverez pas votre bonheur, et vous ferez chier le monde.
  • Si vous êtes une femme seule, je vous conseille d'y aller avec une amie. D'abord, c'est toujours mieux d'être à plusieurs. Ensuite, je crois que c'est mieux d'avoir un soutient. Pour la sécurité, rien à craindre. Si des hommes seuls font chier, les hommes mariés lui expliqueront comment ça marche. Mais disons que comme on est loin du romantisme du naturisme, et croyant connaître la psychologie féminine (qui la connaît vraiment d'ailleurs), avoir quelqu'un à qui se confier n'est pas inutile.
Allez, c'est assez pour aujourd'hui, je vous parlerai de mon ressenti une autre fois
Par Alix - Publié dans : Camping
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

Calendrier

Mai 2017
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés