Présentation

Lundi 30 novembre 1 30 /11 /Nov 22:18
Pour le bien de tous, les prénoms ont été changé. (j'aurais pu dire pour protéger les innocents, mais je crois que personne n'est innocent dans cette histoire )
Le destin, la hasard, la providence,... appelez-là comme vous voulez. Mais j'ai fait des rencontres rares ce weekend.
Samedi soir, alors que je m'apprêtais à voir 15 tarlouzes en bleu se faire défoncer par 15 vrais mecs en blanc (le noir, ça les grossit), je fus contacté par une femme sur un de mes sites de rencontres favoris (voir en bas de la page). Elle me propose de participer à une partouze avec un couple, deux autres hommes et elle-même. Comment refuser ! J'empaquette mon baluchon et je me lance sur la route.
Je me retrouve dans un appartement de banlieue, avec une femme bi célibataire, Lisa, et le couple hôte Robert et Allison. En fait, je me suis fait la réflexion après coup que c'est la première fois que je croise dans mes aventures une femme célibataire. Nous avons attendu un peu l'arrivé de deux beaux grand blacks (vous avez remarqué que les blacks sont toujours beaux et grands ?) en prenant un petit apéritif. On discute un peu: c'est la première fois que Robert et Allison reçoivent, mais pas la première fois qu'ils participent à ce genre de rendez-vous. En fait, c'est là qu'ils ont rencontré Lisa. Elle ne pratique que depuis quelques mois, mais semble y avoir pris gout. Nous sommes chez un jeune couple bi qui vient de s'installer, au point que l'appartement n'est pas encore complètement équipé. Il n'y a que l'essentiel: un bar, quelques fauteuils et un clic-clac
Avec une demi-heure de retard, Dominique et Thomas, pures hétéros (autrement dit Dom et Tom, ils sont guadeloupéens :-D ) arrivent. Dominique est déjà connu de Lisa qui l'apprécie beaucoup. Thomas est un ami de Dom, mais apparemment pas habitué à ce genre de soirée, d'après la suite. Après nous avoir rattrapé au niveau de l'apéro, Lisa et Allison s'assoient chacune dans un fauteuil côte à côte. Dom commence à s'occuper de la poitrine de Lisa, et pour ne pas lasser la maîtresse de maison en reste, je vais m'occuper de la sienne Commence alors une farandole où Allison lèche Lisa qui suce Dom pendant que je lèche Allison. Robert vient dans la mêlé, et je le suce, pendant que Allison fait de même avec moi. Quand je suis bien prêt, elle me demande de l'enculer. Que répondre d'autre que "Avec plaisir !". Comme à mon habitude, j'y vais avec douceur, pour finir par jouir en lui.
Pendant ce temps, je n'y ai prêté que peu d'attention, mais je crois que Lisa s'est fait fist fucké par Dominique. Je trouve l'idée impressionnante et surtout hors de ma porté. Je ne peux pas imaginer que cela fasse jouir ma partenaire. Dès lors, comment ne pas avoir l'impression de blesser l'autre. Par ailleurs, Thomas a enfin laissé tombé le pantalon et se fait sucer par Lisa. Allison pendant ce temps s'occupe à nouveau de la lécher. Finalement, Dominique prend Lisa.
Je fais là une petite parenthèse. S'il est certainement nécessaire d'être noir pour pouvoir rivaliser avec Rocco, la négritude n'est pas suffisante pour avoir l'assurance de battre des records. Je soutiens que je soutiens la comparaison avec les deux membres antillais présents. Et je me considère dans la moyenne. Donc, mesdames, la couleur de peau n'est pas, à mon avis, le seul élément à prendre en compte pour une bonne soirée. Je vous renvoie à la chanson d'Anaïs "Elle sort qu'avec des blacks", j'aurais pu écrire le texte du mec qui parle un peu avant la fin. Ceci dit, dans les films spécialisés, je suis obligé de m'incliner devant les dimensions des spécimens exposés. Là, même gonflé avec une boite de vigra, je n'atteindrais pas la moitié de leur taille, dans toutes les directions
Après une petite pause, pendant laquelle Allison me glisse à l'oreille que Robert a bien aimé notre sodomie (c'est réciproque). On repart. Mais là, je dois dire que mes souvenirs me manquent. Je me souviens juste de la fin. Je suis me fait sucer par Lisa et elle me glisse: "Prends-moi". Dans mon cursus, j'ai été longtemps militaire sans l'être vraiment (c'est une longue histoire), donc quand je reçois un ordre, j'obéis :-p Ce fut trop court à mon gout, j'ai eu peur d'être rattraper par la fatigue et j'ai préféré venir avant d'être épuisé. Elle me glisse à l'oreille "toi, je t'aime bien". On reste comme ça, l'un sur l'autre et l'un dans l'autre un moment, à s'embrasser, pendant que derrière Thomas et Dominique devise décoration d'intérieur et électricité avec nos hôtes ! Drôle d'endroit pour ces conversations
Nos amis antillais étant liés par d'autres obligations, ils doivent nous quitter, mais ils espèrent revenir au petit matin Pendant qu'ils font leur paquetage, Lisa s'est endormie dans mes bras. Vous ne pouvez pas comprendre ce que cela représente pour moi. Le nombre de femmes qui m'ont accordé suffisamment de confiance pour me confier leur sommeil, se compte sur les doigts d'une seule main. Pour moi, c'est fort, très fort comme impression et comme souvenir. Ça peut vous sembler idiot ou mignon, mais c'est comme ça. On a tous essayer de dormir un peu, mais Robert a eu du mal à se tenir. Ces doigts trouvèrent la chatte de Lisa. Allison se mella à la bagarre, en prenant le temps de trouver son god ceinture remplaçant Robert qui lèchait Lisa. Ella baisa Lisa, alors que Robert avait fait le tour et commença à jouer avec les trous d'Allison derrière la ceinture. Sa queue était bien raide pour la mettre dans la chatte d'Allison. Elle s'écarta, laissa Robert prendre Lisa, et à son tour, encula Robert.

Et moi, pendant ce temps-là, je regardais. En fait, l'épuisement m'avait rattrapé, et ma queue, malgré tous les soins prodigués, refusait de repartir.

Tout le  monde s'est écroulé après ça. Robert a eu du mal à démarrer la tondeuse (il a ronflé ;-) ) j'ai pas fermé l'oeil de la nuit. Vers 6h du matin, le téléphone sonne, Dominique demande si ça marche toujours, on lui réponds que oui, et qu'ils viennent s'ils sont des hommes :-D Réveillé, Lisa en profite pour me relancer. Cette fois, c'est en levrette que je la prends pendant qu'elle embrasse Allison. Je crois que je l'ai entendu lui glissé à l'oreille après que j'ai joui: "Excellent". Ça vaut toutes les légions d'honneur pour moi. Son plaisir est ma récompense.

Nous nous sommes quittés vers 7h, tout sourire. Juste le temps de passer chez moi me changer et de courir chez mes parents. Le dimanche fut pénible, car j'étais épuisé. Mais je le referais 100 fois. Au final, il n'y a pas d'ambiguïté pour moi: j'adore Lisa, mais n'aller pas croire que je l'aime ou la réciproque. Mais oui, je crois que nous avons des atomes crochus, sexuellement parlant. Je serais très heureux de la revoir, je peux même dire que je l'espère ainsi que Robert et Allison. N'empêche que pendant quelques heures, un peu comme un alcoolique repentit se frottant les lèvres avec du whisky, j'ai retrouvé des sensations que je n'avais pas connu depuis bien longtemps. Mais, comme un alcoolique repentit, je sais que revenir en arrière serait une catastrophe.
Par Alix - Publié dans : Partouzes - Communauté : Trio et partouze bisex
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

Calendrier

Avril 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés